COSSÉ Louis Hercul Timoléon ( duc de Brissac )

Né à Paris le 14 février 1734, assassiné le 9 septembre 1792. Un des plus grands personnages de la cour de Louis XV et de Louis XVI, maréchal de France, grand panetier, gouverneur de Paris, Coéé-Brissac est nommé en 1791 commandemant en chef de la garde constitutionnelle du roi. Le 29 mai 1792, l'Assemblée décrète la dissolution de ce corps soupçonné d'opinions exagérément royalistes et l'inculpation de son chef accusé d'y faire régner un esprit contre-révolutionnaire et d'avoir fait prêter à ses hommes le serment d'accompagner le roi partout où il se rendrait. Envoyé à la prison d'Orléan en attendant d'être jugé par la haute-cour, Cossé-Brissac est ensuite transféré à Versailles, mais les prisonniers, séparés de leur escorte, sont livrés à une bande d'égorgeurs qui les réclamaient et Cossé-Brissac est mis à mort, son cadavre mutilé et dépecé.

® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

accueil