CONDÉ Louis Joseph de Bourbon ( prince de)

 

 

Homme de guerre français né à Chantilly le 9 août 1736, décédé à paris le 13 mai 1818. Dès l'âge de quinze ans, il reçut le titre de grand maître de la Maison du roi et le gouvernement de la Bourgogne qu'il administra, après avoir participé à la guerre de sept Ans. Son opposition au ministère de Maupeou, ses prises de position en faveur des réformes lors de l'Assemblée des Notables de 1787 le faisaient passer pour un prince libéral. Toutefois, il vota contre le doublement du Tiers Etat lors de l'Assemblée des Notables de 1788, et peu après la prise de la Bastille (du 14 juillet 1789) émigra aux Pays-Bas, à Turin puis à Worms. Consitéré comme l'un des principaux chefs de l'émigration, il prit à partir de 1792 une part active à la lutte contre les armées républicaines en créant un "corps de garde", l'armée de Condé, qui opéra d'abord en Alsace, puis se replia en Russie après Campoformio en 1797 et fut dissoute en 1801. Retiré en Angleterre, le prince de Condé revint en France sous la Restauration.