Charles de France, comte d'Artois (Charles X)

 


Né à Versailles le 9 octobre 1757, mort à Goritz le 6 novenbre 1836

Emigré en 1789, dès le lendemain de la prise de la Bastille, le comte d'artois, frère cadet de Louix XVI, parcourt les diverses cors d'Europe où il mène une vie de débauche et d'intrigues. Il rentre à Paris après la déchéance de l'Empereur (avril 1814), mais s'enfuit à Grand pendant les Cent-Jours (1815). De retour en France sous la Restauration, il devint chef du parti ultra-royaliste. Il montre sur le trône à la mort de son frère Louis XVIII en 1824 et est sacré à Reims le 29 mars 1825 sous le nom de Charles X. Partisan de la monarchie absolue, il rétablit la censure, le droit d'ainesse, dissout la Chambre et, après l'échec du ministère Martignac, confie le gouvernement à un ultra, le prince Jules de Polignac en 1829. L'année suivante, les insurrections de Juillet, nées du mécontentement général, le contraignent à abdiquer le 2 aout 1830. Le souverain déchu s'exile en Angleterre, puis en Autriche en 1832, et enfin à Gorizia, dans le Frioul en 1836, où il meurt du choléra.

 

 

accueil