COLLOT D'HERBOIS Jean Marie

Homme politique français (Paris le 19 juin 1750 - Sinnamary, Guyane le 8 juin 1796) Conventionnel, il réprima avec violence l'insurrection royaliste de Lyon (1793), s'opposa à Robespierre le 9 thermidor mais fut cependant déporté en Gyanne

 

Acteur et auteur de comédies et de l'Almanache du père Gérard en 1791 considéré comme le meilleur almanach patriotique par le Club des jacobins, il fut membre de la Commune insurrectionnelle de Paris, après le 10 août 1792 et prit part aux masacres de Septembre 1792, député montagnard à la Convention et entré au Comité de salut public en septembre 1793, il s'occupa de politique intérieure. Partisan et organisateur de la Terreur, il dirigea avec fouché la répréssion de l'insurrection fédéraliste et royaliste de Lyon en novembre 1793. Hostil à Robespierre, il contribua, comme présidant de la Convention, à sa chute. Il fut néanmoins déporté en Guyane avec plusieurs député montagnards en Avril 1795, après les journées des 12 et 13 germinal an III.

© LE ROBERT des noms propres.

 

 

accueil