CHRONOLOGIE DE LA REVOLUTION FRANCAISE

1789 1790 1791 1792 1793-An II 1794-An III 1795-An IV 1796-An V 1797-An VI 1798-An VII 1799-An VIII

1797

7 janvier 1797 (18 nivôse An V)

Descente en Italie d'une armée autrichienne commandée par Alvinczy.

10 janvier 1797 (21 nivôse An V)

Paris. Pour hâter le recouvrement des contributions, le ministre des Finances, Ramel Nogaret*, propose au Consel des Cinq-Cents que les rôles fiscaux soient étabis non plus par les pouvoirs locaux, mais par des agents de l'Etat.

13 janvier 1797 (24 nivôse An V)

Finistère. Le "Droits de l'homme" sauve l'honneur de la flotte française histoire

14 janvier 1797 (25 nivôse An V)

Victoire de Bonaparte* sur les Autrichiens à la bataille de Rivoli.

16 janvier 1797 (27 nivôse An V)

Aux portes de Mantoue, le général autrichien capitule.

24 janvier 1797 (5 pluviôse An V)

Paris. Décidé à en finir avec l'Autriche, le Directoire donne le commandement de Sambre-et-Meuse à Hoche* qui devra lancer une grande offensive à l'Est.

30 janvier 1797 (11 pluviôse An V)

Paris. Le réseau royaliste de l'abbé Brottier est démantelé histoire

2 février 1797 (14 pluviôse An V)

Capitulation de Wurmser* à Mantoue et des dernières troupes autrichiennes en Italie.

3 février 1797 (15 pluviôse An V)

Paris. Le Directoire en guerre contre la religion histoire

4 février 1797 (16 pluviôse An V)

Suppression définitive de l'assignat comme monnaie.

5 février 1797 (17 pluviôse An V)

La deuxième tête de pont sur le Rhin, Huninge, tombe.

9 février 1797 (21 pluviôse An V)

Occupation d'Ancône sur ordre de Bonaparte* pour contraindre le pape à négocier.

12 février 1797 (24 pluviôse An V)

Début des négociations entre le Saint-Siège et Bonaparte*.

14 février 1797 (26pluviôse An V)

Défaite de la flotte espagnole au cap Saint-Vincent par les Anglais de l'amiral Jervis.

19 février 1797 (1er ventôse An V)

Paix de Tolentino signée entre Bonaparte* et le pape qui cède le comtat Venaissin et les Légations, c'est-à-dire le nord des ses Etats, à la république Cispadane.

20 février 1797 (2 ventôse An V)

Vendôme. Début du procès de Babeuf* et des soixante-quatre 'Egaux" devant la Haute Cour de justice.

25 février 1797 (7 ventôse An V)

Paris. Le Directoire épure les listes électorales en excluant des ayants droit à participer aux assemblées primaires, les citoyens inscrits sur la liste des émigrés, soit 120 000 personnes. Les Conseils en repêcheront 17 000 qui ont obtenu auparavant leur radiation sur cette liste par les administrations départementales.

26 février 1797 (8 ventôse An V)

Prise de commandement de l'armée de Sambre-et-Meuse par Hoche*.

1 mars 1797 (11 ventôse An V)

Paris. Les comploteurs royalistes sont trahis par un des leurs. histoire

2 mars 1797 (12 ventôse An V)

Paris. Le Directoire autorise les navires de guerre et les corsaires à visiter et à saisir les bâtiments neutres, américain surtout.

4 mars 1797 (14 ventôse An V)

Election de John Adams à la présidence des Etat-Unis à la place de George Washington.

5 mars 1797 (15 ventôse An V)

Tirage au sort du tiers sortant des députés aux Conseils des Cinq-Cents et des Anciens.

9 mars 1797 (19 ventôse An V)

Début de l'offensive de Bonaparte* contre les Autrichiens de l'archiduc Charles.

18 mars 1797 (28 ventôse An V)

Evacuation de l'île d'Elbe par les Anglais.

20 mars 1797 (30 ventôse An V)

Paris. A la veille du scrutin, le Directoire promulgue une loi exigeant de tous les électeurs qu'ils prêtent serment à la République et à la Constitution et qu'ils promettent de la protéger du royalisme et de "l'anarchie".

21 mars 1797 (1er germinal An V)

Prise de Gradisca et du col de Tarvis par les forces de Bonaparte*

22 mars 1797 (2 germinal An V)

Prise de Bozen/Bolzano par l'armée de Bonaparte*

23 mars 1797 (3 germinal An V)

Prise de Trieste par Bernadotte*, de Brixen/Bressanone par Joubert*, deux lieutenant de Bonaparte*

31 mars 1797 (11 germinal An V)

Carinthie. Bonaparte* adresse à l'archiduc Charles d'Autriche des propositions de paix.

2 avril 1797 (13 germinal An V)

Rouen. Une violente émeute frumentaire agite la ville.

Arrêté du Directoire autorisant la saisie des navires battant pavillon des Etat-Unis en rétorsion du traité anglo-américain du 20 février 1796.

4 avril 1797 (15 germinal An V)

France. La droite royaliste remporte les élections lors du renouvellement du tiers du Corps législatif.

7 avril 1797 (18 germinal An V)

Armistice entre Bonaparte* et l'Autriche.

11 avril 1797 (22 germinal An V)

Paris La Cour de cassation annule les jugements de la Commission militaire contre les insurgés du camp de Grenelle.

16 avril 1797 (27 germinal An V)

Mutinerie dans la flotte anglaise

17 avril 1797 (28 germinal An V)

Vérone. Le jour de Pâques, les habitants massacrent plusieurs centaines de soldats français

Début de la campagne de l'armée de Sambre-et-Meuse et victoire de Championnet sur les Autrichiens à Altenkirchen

18 avril 1797 (29 germinal An V)

Signature des préliminaire de paix à Leoben: l'empreur renonce à la Belgique et renvoie la question du sort de la rive gauche du Rhin à un congrès devant réunir les princes allemands. Convention tenue secrète et démantelant les territoire de Venise: à l'Autriche tout jusqu'à l'Oglio avec l'Istrie et la Dalmatie; à la France les île Ioniennes, premier maillon du rêve oriental de Bonaparte*.

22 avril 1797 (3 floréal An V)

Rhin. Pichegru* trahi par des papiers trouvés sur un prisonnier histoire

27 avril 1797 (8 floréal An V)

Massacre des insurgés de Vérone par les troupes du Directoire.

30 avril 1797 (11 floréal An V)

Ratification des préliminaires de Leoben par le Directoire

2 mai 1797 (13 floréal An V)

Italie. Refusant les excuses du Doge, Bonaparte* déclare la guerre à la République de Venise.

12 mai 1797 (23 floréal An V)

Deuxième mutinerie dans la flotte anglaise

21 mai 1797 (2 prairial An V)

Le comte d'Antraigues*, un agent royaliste, est arrêté à Trieste avec d'importants parpier prouvant la trahison de Pichegru*

22 mai 1797 (3 prairial An V)

Les Jacobins gênois ratent leur insurrection.

26 mai 1797 (7 prairial An V)

Election de Barthélemy*, un royaliste, comme directeur en remplacement de Letourneur*.

Vendôme. Le procès des Babouviste prend fin. La Haute Cour condamné Babeuf* et Darthé* à mort, Buonarroti* et Germain à la détention histoire

27 mai 1797 (8 prérial An V)

Exécution à Vendôme de Babeuf* et de Darthé*

4 juin 1797 (16 prairial An V)

Réunion du cercle "constitutionnel ou club Salm", regroupant des républiquains modérés :Daunou*, Sieyès* , Tallien* , Talleyrand*

6 juin 1797 (18 prairial An V)

Paris. A l'initiative de Ramel-Nogaret*, le Directoire fait rétablir l'obligation de verser la totalité de la constibution foncière en numéraire.

12 juin 1797 (24 prairial An V)

Paris. Lucien Bonaparte* entre au Conseil des Cinq-Cents comme député du département du Liamone (Corse)

14 juin 1797 (26 prairial An V)

Bonaparte* réorganise l'Itale en créant le République liguerienne de Gênes.

24 juin 1797 (6 messidor An V)

Paris. Averti la veille par Bonaparte* de la trahison de Pichegru*, Barras* contacte Hoche* pour qu'il se tienne prêt à intervenir militairement contre les royalistes des Conseils.

27 juin 1797 (9 messidor An V)

Paris. Le Conseil des Anciens vote l'abrogation de la loi du 3 brumaire an IV contre les prêtres réfractaires et les émigrés.

29 juin 1797 (11 messidor An V)

Proclamation de la République cisalpine englobant la Lombardie.

1er juillet 1797 (13 messidor An V)

Envoi par Hoche de 15 000 hommes de Rhénanie vers Brest via Paris, sous prétexte de recommencer l'expédition d'Irlande.

6 juillet 1797 (18 messidor An V)

Annecy. Un ouragan s'abat sur la ville, provoquant de nombreux dégâts.

7 juillet 1797 (19 messidor An V)

Début des négociations franco-anglaises à Lille entre Malmesbury* et Maret*

16 juillet 1797 (28 messidor An V)

Paris. Crise ouverte au sein du Directoire où Barras*, Reubelle* et La Révellière-Lépeaux* s'allient contre Carnot* et le royaliste Barthélemy*. Un remaniement ministrériel défavorable à la droite est décidé, qui voit l'arrivée de Talleyrand* aux relations extérieures et de Hoche* au ministère de la Guerre.

17 juillet 1797 (29 messidor An V)

Paris. Les Conseils sont avertis que les troupes de Hoche* ont pénétré à l'intérieur du rayon de 12 lieues interdit aux forces armées par la Constitution. Pichegru* et les royaliste envisagent un coup de force.

19 juillet 1797 (1er thermidor An V)
Paris. Barras* révèle à Carnot la trahison du général Pichegru*. Carnot* accepte alors de cautionner, devant les Conseils, la présence des troupes de Hoche* près de Paris.

22 juillet 1797 (4 thermidor An V)

Paris. Après avoir subi la veille les attaques de la droite des Conseils et de Carnot*, Hoche* démissione du ministère de la Guerre le lendemain. Il est remplacé par le général Schérer*, âgé de 50 ans.

25 juillet 1797 (7 thermidor An V)

Paris. Fermeture des cercles constitutionnels histoire

27 juillet 1797 (9 thermidor An V)

Envoi par Bonaparte* d'Augereau* à Paris pour faire le coup d'Etat à la place de Hoche*.

1er août 1797 (14 thermidor An V)

Milan. Bonaparte* fait part au Directoire de l'intérêt qu'il y aurait à conquérir les îles Loniennes.

7 août 1797 (20 thermidor An V)

Arrivé d'Augereau* à Paris

8 août 1797 (21 thermidor An V)

Paris. Envoyé par Bonaparte*, le général Augereau*, farouche républicain, est nommé par le Directoire commandant de la région militaire de Paris. histoire

15 août 1797 (28 thermidor An V)

Ouverture du premier consile national de l'église constitutionnelle à Notre-Dames de Paris.

24 août 1797 (7 fructidor An V)
Saint-Domingue. Toussaint-Louverture fait rembarquer le dernier commissaire de la République, Sonthonax. L'île est virtuellement indépendante. histoire

Paris. Une loi abroge les dispositions relatives à la déportation ou à la réclusion des prêtre réfractaires.

25 août 1797 (8 fructidor An V)

Le Révellière-Lépeaux* devient président du Directoire.

Paris. Mort du romancier et Conventionnel Louvet de Couvray*

28 août 1797 (11 fructidor An V)

Paris. Affrontements entre les grenadiers d'Augereau* et les "collets noirs" mascadins.

31 août 1797 (14 fructidor An V)

Paris. Des deux côtés l'on se prépare à un coup de force: de nombreux chouans arrivent à Paris, tandis que les Directeurs font rentrer dans la capitale des centaines de soldats et d'officiers destitués pour "jacobinisme". histoire

1er septembre 1797 (15 fructidor An V)

Paris. Le Directoire, informé par la Police de Fouché*, fait arrêter le député royaliste Raffet* qui projetait d'assassiner Barras* et Reubell*.

4 septembre 1797 (18 fructidor An V)

Paris. Devançant les royaliste, Augereau* fait occuper militairement la capitale histoire

5 septembre 1797 (19 fructidor An V)

Paris. A la demande du Directoire, le Corps législatif adopte une série de lois répressive. histoire

8 septembre 1797 (22 fructidor An V)

Paris. Merlin de Douai* et François de Neufchâteau* sont élus Directeurs en remplacement de Barthélemy* et de Carnot*.

10 septembre 1797 (24 fructidor An V)

Hoche* reçoit le commandement de l'armée d'Allemagne, regroupant désormais les deux armées.

14 août 1797 (28 fructidor An V)

Choix de Letourneur* pour remplacer François de Neufchâteau*, élu Directeur, au ministère de l'Intérieur

17 septembre 1797 (1er jour complémentaire An V)

18 septembre 1797 (2ème jour complémentaire An V)

Bouches-du-Rhône. Les compagnon de Jéhu sèment la peur. histoire

19 septembre 1797 (3ème jour complémentaire An V)

Wetzlar. Lazare Hoche* n'est plus histoire

20 septembre 1797 (4ème jour complémentaire An V)

21 septembre 1797 (5ème jour complémentaire An V)

Paris. Carnot* prend le chemin de l'exil histoire

An VI

22 septembre 1797 (1er vendémiaire An VI)

Rochefort. Le général Pichegru* déporté en Guyane histoire

23 septembre 1797 (2 vendémiaire An VI)

Paris. Le général Moreau*, soupçonné par le Directoire de collusion avec les royalistes, est réformé.

24 septembre 1797 (3 vendémiaire An VI)

Paris. Fin du consile national de l'Eglise constitutionnelle. Les évêques lancent un appel à la réunification de l'Eglise et proposent l'introduction du français dans la liturgie.

1er octobre 1797 (10 vendémiaire An VI)

France. Journée de deuil national en l'honneur du général Hoche.

11 octobre 1797 (20 vendémiaire An VI)

Mer du Nord. L'amiral anglais Duncan écrase la flotte de la République Batave (pays-Bas) à Camperdown

20 octobre 1797 (29 vendémiaire An VI)

Saint-Domingue. Le général mulâtre André Rigaud se rallie à Toussaint-Louverture* qui n'a plus désormais d'adversaires dans l'île.

26 octobre 1797 (5 brumaire An VI)

Arrivée de Monge* et de Berthier* à Paris

4 novembre 1797 (14 brumaire An VI)

Division de la rive gauche du Rhin annexée en quatre départements.

7 novembre 1797 (17 brumaire An VI)

Adriatique. Les îles Ioniennes, devenues française depuis Campofrmio, sont découpées en trois départements.

16 novembre 1797 (26 brumaire An VI)

Berlin. Mort du roi de Prusse Frédéric-Guillaume II*

21 novembre 1797 (1er frimaire An VI)

Guyane. Arrivée des déportés du 18 fructidor, qui sont internés au fort de Sinnamary* histoire

24 novembre 1797 (4 frimaire An VI)

Création de la Caisse d'escompte du commerce.

27 novembre 1797 (7 frimaire An VI)

Nantes. l'exécution d'un prêtre réfractaire l'abbé Gruchy histoire

29 novembre 1797 (9 frimaire An VI)

Paris. Une loi adoptée à l'initiative de Sieyès* prive les nobles de leurs droits civiques et les assimile aux étrangers.

30 novembre 1797 (10 frimaire An VI)

Rouen. Les théophilanthopes, amis de Dieu et des hommes, installent leur culte à l'église Saint-Patrice.

2 décembre 1797 (12 frimaire An VI)

Le Congrès à peine ouvert, Bonaparte* quitte Rastadt pour Paris

8 décembre 1797 (18 frimaire An VI)

Saint-Etienne. Le député Claude Ramel Nogaret* arrive dans la ville avec des renforts de troupes pour faire face à la recrudescence des attentas antirépublicains dans le département.

9 décembre 1797 (19 frimaire An VI)

Berthier* est nommé à la tête de l'armée d'Italie.

10 décembre 1797 (20 frimaire An VI)

Bonaparte* est reçu officiellement et triomphalement à Paris par le Directoire.

13 décembre 1797 (23 frimaire An VI)

Mise en état d'alerte de la flotte de Brest pour le 1er floréal sur demande de Bonaparte*

17 décembre 1797 (27 frimaire An VI)

Le Directoire décide que les candidats aux fonctions publiques devront être passés par les écoles de l'êtat.

21 décembre 1797 (1er nivôse An VI)

Bonaparte* rencontre Wolfe Tone* pour évoquer la prochaine action française dans les îles Britannique.

25 décembre 1797 (5 nivôse An VI)

Paris? Bonaparte* se fait élire à l'institut en remplacement de Carnot*, toujours proscrit.

28 décembre 1797 (8 nivôse An VI)

Émeute anti-française à Rome et assassinat du Général français Duphot

29 décembre 1797 (9 nivôse An VI)

Excuses du pape au Directoire qui les rejette.

1789 1790 1791 1792 1793-An II 1794-An III 1795-An IV 1796-An V 1797-An VI 1798-An VII 1799-An VIII

Le 5/03/2002