CHRONOLOGIE DE LA REVOLUTION FRANCAISE

1789 1790 1791 1792 1793-An II 1794-An III 1795-An IV 1796-An V 1797-An VI 1798-An VII 1799-An VIII

1796

2 janvier 1796 (12 nivôse An IV)

Paris. Merlin de Douai* est nommé ministre de la police. histoire

9 janvier 1796 (19 nivôse An IV)

Arrivée de Reverchon* à Lyon pour lutter contre les adversaires de la Révolution dans cette ville.

12 janvier 1796 (22 nivôse An IV)

Destitution par le Directoire de l'administration du département de l'Allier. Au total onze départements vont avoir leurs administrations dissoutes parce contre-révolutionnaires.

15 janvier 1796 (25 nivôse An IV)

Vesoul. Exécution d'un capucin réfractaire, le père Grégoire, qui avait continué é exercer son ministère.

21 janvier 1796 (1er pluviôse An IV)

Lyon, A l'occasion de la célébration de l'anniversaire de la célébration de l'anniversaire de la "juste punition du dernier roi des Français", les Jacobins incendient le cénotaphe élevé en 1795 aux mânes des victimes de la Terreur.

Paris. à la Convention discour de Portalis sur le projet du code Civil discour

25 janvier 1796 (5 pluviôse An IV)

Paris. Devant le refus des citoyens d'accepter des responsabilités politiques, le Directoire adopte une mesure lui permettant de nommer provisoirement les administrations municipales de Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux.

26 janvier 1796 (6 pluviôse An IV)

Vendée. Sur les ordres de Louis XVIII* et du comte d'Artois*, Nicolas Stofflet* reprand les armes, sans illusions. histoire

Paris. nouvelle arrestation de Babeuf* manquée histoire

27 janvier 1796 (7 pluviôse An IV)

Paris. Fréron*, en mission dans le Midi depuis octobre 1795 pour réprimer la Terreur blanche, est rappelé par le Directoire qui le soupçonne de trop favoriser les Jacobins locaux.

1er février 1796 (12 pluviôse An IV)

Paris. Le Directoire décide d'arrêter les distributions gratuites de pain et de viande dans la capitale, excepté aux indigents.

2 février 1796 (13 pluviôse An IV)

Arrivée au Havre de Wolfe Tome*, chef des révolutionnaires irlandais.

4 février 1796 (15 pluviôse An IV)

Paris. Le général Schérer* adresse au Directoire sa démission, se refusant à appliquer le plan d'offensive en Italie, préparé par Bonaparte*

6 février 1796 (17 pluviôse An IV)

Vienne. l'archiduc Charles* prend la tête de l'armée impériale histoire

8 février 1796 (19 pluviôse An IV)

Paris. Claude Louis Petiet* est nommé au ministère de la Guerre

9 février 1796 (20 pluviôse An IV)

Paris. Napoléon Bonaparte* nomme son frère Lucien* commissaire des guerres auprès de l'armée du Nord. histoire

14 février 1796 (25 pluviôse An IV)

Paris. Dominique Vincent Ramel Nogaret* , ancien député de l'Aude à la constituante et à la Convention, est nommé ministre des Finances.

19 février 1796 (30 pluviôse An IV)

Paris. Fin de l'émission des assignats. Les planches servant à leur fabrication sont brûlées place Vendôme. Trente-neuf milliards d'assignats sont en circulation histoire

21 février 1796 (2 ventôse An IV)

Paris. Afin de lutter contre la spéculation, le Directoire décide qu'on ne pourra plus vendre d'assignats en bourse sans passer par l'intermédiaire d'agents de change tenus de déclarer les transaction.

23 février 1796 (4 ventôse An IV)

Caputure de Stofflet*, il est fusillé le lendemain à Angers

24 février 1796 (5 ventôse An IV)

Paris Wolfe Tone* tente de convaincre Carnot* de soutenir militairement l'insurrection irlandaise.

25 février 1796 (6 ventôse An IV)

Maine-et-Loire. Le chef vendéen Nicolas Stofflet* est fusillé à Angers. histoire

Vérone. Louis XVIII* charge l'abbé Brottier et Duverne de Presle d'organiser une Agence royaliste à Paris, qui coordonnera ses activités avec celles de l'agence militaire dirigée par Précy depuis la Souabe.

28 février 1796 (9 ventôse An IV)

Fermeture du club du Panthéon par Bonaparte* sur ordre du Directoire

1er mars 1796 (11 ventôse An IV)

La Haye. La Convention batave se réunit pour la premier fois. histoire

2 mars 1796 (12 ventôse An IV)

Paris. Bonaparte* est nommé général en chef de l'armée d'Italie. Il reçoit du Directoire des instructions lui recommandant de faire vivre l'armée sur le pays et de lever des contributions pour renflouer le Trésor et payer la solde.

3 mars 1796 (13 ventôse An IV)
Paris. Le Directoire poursuit sa politique répressive contre les éléments les plus démocrates. Accusé d'avoir signé un appel aux soldats, le Babouviste Germain est décrété d'accusation

9 mars 1796 (19 ventôse An IV)
Astreinte aux autorités constituées de jurer haine à la royauté sous peine de déportation.

Mariage de Napoléon Bonaparte* et de Joséphine de Beauharnais.

11 mars 1796 (21 ventôse An IV)
Ile-de-France. Le gouverneur Confisque ses révents prises au corsaire Robert Surcouf*, non autorisé à pratiquer la guerre de course. histoire

13 mars 1796 (23 ventôse An IV)
Paris. Au Conseil des Cinq-Cents, début du débat sur la liberté de la présses que défendent les députés royalistes, Pastoret* et Boissy d'Anglas* en tête.

14 mars 1796 (24 ventôse An IV)

Paris. Le Directoire relève de ses fonction le général Pichegru* qui cède le commandement de l'armée de Rhin-et-Moselle à Moreau*, remplacé à la tête de l'armée du Nord par Beurnonville*. histoire

14 mars 1796 (24 ventôse An IV)

Paris. Le Directoire nomme deux commissaire exécutifs chargés de régler à l'amiable les conflits qui surgissent entre pouvoirs civil et militaires, du fait de la reprise des hostilités en Anjou et en Vendée.

18 mars 1796 (28 ventôse An IV)

Paris. Le Directoire remplace les assignats par les mandats territoriaux en remplacement des assigats histoire

20 mars 1796 (30 ventôse An IV)

Saint-Domingue. L'intervention des troupes de Toussaint-Louverture* empêche un coup de force des mulâtres contre le gouverneur Laveaux* . histoire

23 mars 1796 (3 germinal An IV)
Vendée. Charette*, blessé la veille dans un engagement, est arrêté dans le bois de Chabotterie. histoire

27 mars 1796 (7 germinal An IV)

Arrivée de Bonaparte* à Nice où il prend son commandement

30 mars 1796 (10 germinal An IV)
Paris. Babeuf*, toujour dans la clandestinité, organise la conspiration des Egaux: un comité insurectionnel sz sept membres est formé comprenant Babeuf*, Buonarroti*, Darthé*, Sylvain Maréchal*, Félix Le Peletier*, Antonelle* et Debon*, chargé de créer un réseau d'agents militaires et d'agents révolutionnaires dans les arrondissements de la capitale.

31mars 1796 (11 germinal An IV)

Nice. S'adressant à ses soldats, Bonaparte* leur promet le partage du butin des victoires italiennes.

Cher. Révolte de plusieurs commune sancerroises qui prennet les armes au nom du roi, encadrées par des émissaires du comte d'artois*.

2 avril 1796 (13 germinal An IV)

Cher. Des insurgés royaliste s'emparent de Sancerre.

4 avril 1796 (15 germinal An IV)

Dépréciation de 80% des mandats territoriaux moins de trois semaine après leur création.

6 avril 1796 (17 germinal An IV)

Manifeste des Égaux des babouvistes.

9 avril 1796 (20 germinal An IV)

Cher. Les troupes républicaines du général Canuel reprennet Sancerre aux royalistes.

10 avril 1796 (21 germinal An IV)

Italie. Bonaparte* débarque à Savone, accompagné d'à peine 25 000 hommes. En face de lui, les Austro-Sardes alignent environ 70 000 hommes.

12 avril 1796 (23 germinal An IV)

Italie. Bonaparte* remporte sa premieère victoir sur les Autrichiens à Montenotte, sur les hauteurs de Savone.

13 avril 1796 (24 germinal An IV)

Paris. Le Babouviste Darthé* recrute le capitaine Georges Grisel, qui devient l'un des agent militaire de la conspiration des Egaux.

14 avril 1796 (25 germinal An IV)

Proclamation aux Parisiens du Directoire dénonçant l'agitation " anarchiste ".

16 avril 1796 (27 germinal An IV)

Paris. Le Directoire met en place de nouvelles mesures répressives: tous ceux qui attaqueront la Constitution de l'an III ou réclameront la loi agraire seront punis par la déportation ou la mort. histoire

16 avril 1796 (27 germinal An IV)

Morbihan. Au cours d'une tournée de nuit, des grenadiers républicains déguisés en chouan mettent la main sur Louis-François Morgant dit Magloire Mithridate, chef d'une division de Cadoual.

20 avril 1796 (1er floréal An IV)
Paris. Les Egaux diffusent le cri du peuple français contre ses oppresseurs.

21 avril 1796 (2 floréal An IV)

Victoire de Bonaparte* sur les Sardes à Mondovi la route de Turin est ouverte

23 avril 1796 (4 floréal An IV)

Paris. Au Conseil des Cinq-Cents, le député Drulte propose de remettre en vigueur les loi de 1792 et de 1793 contre les prêtres réfractaires.

28 avril 1796 (9 floréal An IV)

Armistice de Cherasco entre la France et le roi de Sardaigne.

30 avril 1796 (11 floréal An IV)

Paris. Le Comité insurrecteur des Egaux tente de profiter de la mutinerie de la Légion de police pour mobiliser ses agents militaires en vue d'un coup de force contre le Directoire. Dans cette perspective, des contacts sont pris avec le Comité montagnard formé par Amar* et Drouet*, eux aussi opposés à la politique directorienne.

2 mai 1796 (13 floréal An IV)

Licenciement de la Légion de police ordonné par le Directoire

Pourparlers entre les comités Babouviste et montagnard en vue d'une action contre le Directoire. Il aboutissent à un accord le 7 mai

4 mai 1796 (15 floréal An IV)

Paris. Le capitaine Grisel révéle les ramifications de la conspiration des Egaux à Carnot*.

8 mai 1796 (19 floréal An IV)

Paris. Les évêques réunis à Paris signent une lettre pastorale ordonnant des prières en action de grâce, pour les victoires remportées par les armées de la Répubiques.

9 mai 1796 (20 floréal An IV)

Italie. Le duc de Parme et de Plaisance signe à son tour un armistice avec Bonaparte*. Il doit verser une contribution de deux millions en numéraire et donner vingt tableaux.

10 mai 1796 (21 floréal An IV)

Paris. Sur ordre du Directoire, la police arrête les chefs de la conspiration des Egaux, Babeuf*, Buonarroti*, Darthé*, Germain, Drouet* et Ricord* . En tout, 245 mandats d'arrestation seront signés par Carnot*. histoire

13 mai 1796 (24 floréal An IV)

Angers. Le viconte de Scépeau, chef de la chouannerie de la rive droite de la Loire, se rend au général Hoche*.

15 mai 1796 (26 floréal An IV)

Paris. Signature du traité de paix définitif entre la France et le royaume de Piémont-Sardaigne, qui, aux termes de l'accord, cède à la Répubique la Savoie et Nice.

Italie. Bonaparte* entre dans Milan. histoire

16 mai 1796 (27 floréal An IV)

Paris. Les crimes des chauffeurs(voleurs qui brûlaient les pieds de leurs victimes pour leur fairent avoués où ils avaient caccher leurs sous) se multipliant, le Directoire décide de créer des colonnes mobiles à partir des unités de la garde nationale, pour leur donner la chasse

20 mai 1796 (1er prairial An IV)

Lyon. De violents affrontements opposent de nouveau Jacobins et Muscadins.

23 mai 1796 (4 prairial An IV)

Pavie. Conséquence de la mise en coupe réglée des Etats Italiens par l'armée d'Italie, le peuple de Pavie se révolte et massacre les soldats français qui se réfugient dans la citadelle.

24 mai 1796 (5 prairial An IV)

Angers. Les comte charles autichamp, dernier chef vendéen encore en liberté, se soumet à son tour. La politique habile de Hoche*, qui consiste à rendre leurs prêtres aux paysans, à confisquer le bétail pour obtenir les armes, enfin à tuer ou à acheter les chefs, a porté ses fruits.

26 mai 1796 (74 prairial An IV)

Italie. Les Français matent la révolte de Pavie histoire

31 mai 1796 (12 prairial An IV)

Allemagne. L'armée de Sambre-et-Meuse franchit le Rhin avec pour objectif de menacer Vienne.

1er juin 1796 (13 prairial An IV)

Allemagne. Le corps d'armée commandé par Kléber* bat les Autrichiens à Uckerath.

3 juin 1796 (15 prairial An IV)

Italie. La prise de Vérone oblige les Autrichiens à se retirer vers le Tyrol. Seul Mantoue, qui occupe une position centrale dans la plaine du Pô, reste entre leurs mains.

Toulouse. Vadier* arrêté et envoyé à Paris pour y être jugé histoire histoire

4 juin 1796 (16 prairial An IV)

Altenkirchen. Kléber* bat les Autrichiens.

5 juin 1796 (17 prairial An IV)

Italie. Bonaparte* signe un armistice evec le royaume de Naples.

8 juin 1796 (20 prairial An IV)

Guyane. Mort de Collot-d'Herbois*, au bagne de Sinnimary, près de Cayenne. La condamnation à la déportation du fait du climat, est une forme de "guillotine sèche" histoire

12 juin 1796 (24 prairial An IV)

Itale. Les troupes françaises entrent dans les Etats pontificaux, afin d'occuper les légations de Bologne le 19 juin et de Ferrare le 20 juin

19 juin 1796 (2 messidor An IV

Morbihan. Le chef choan Cadoudal* accept la paix histoire

23 juin 1796 (5 messidor An IV)

Itale. Le pape* signe un armistice avec Bonaparte*, à Bologne. Les commissaires du Directoire, Saliceti* et Garrau*, ne peuvent obtenir le retrait des brefs condamnant la Constitution civile du clergé. histoire

27 juin 1796 (9 messidor An IV)

Italie. Violant la neutralité de la Toscane, les troupes de Bonaparte* occupent Livourne pour contraindre les Anglais à évacuer la Corse.

29 juin 1796 (11 messidor An IV)

Ouverture de la Caisse des comptes courants fondée par plusieurs banquiers dont Perrégaux et Récamier

4 juillet 1796 (16 messidor An IV)

Victoire de Moreau* à Rastadt

5 juillet 1796 (17 messidor An IV)

Rome. Le pape défend la République histoire

6 juillet 1796 (18 messidor An IV)

Mont-Blanc. Un ouragan ravage la ville d'Annecy.

9 juillet 1796 (21 messidor An IV)

Occupation de l'île d'Elbe par les Anglais.

Moreau* est vainqueur à Ettlingen

16 juillet 1796 (28 messidor An IV)

Prise de Francfort par Kléber*.

18 juillet 1796 (30 messidor An IV)

Saint-Domingue. La Commission de Cinq promulhue un plan de redressement de l'île, propriétés séquestrées au profit de l République et le travail forcé des nouveaux libres.

20 juillet 1796 (2 thermidor An IV)

Nomination de Hoche* à la tête d'une armée qui doit être envoyée en Irlande

25 juillet 1796 (7 thermidor An IV)

Prise de Würzbourg par Jourdan*

26 juillet 1796 (8 thermidor An IV)

Le margrave de Bade signe l'armistice avec Moreau* contre paiement d'importantes indemnités

31 juillet 1796 (13 thermidor An IV)

Levée du siège de Mantoue par Bonaparte* qui se porte au-devant des Autrichiens.

3 août 1796 (16 thermidor An IV)

Victoire de Bonaparte* à Lonato

5 août 1796 (18 thermidor An IV)

Victoire de Bonaparte* sur Wurmser à Castiglione. Les Autrichiens refluent sur le Tyrol.

7 août 1796 (20 thermidor An IV)

Paris. Le Wurtemberg signe un traité de paix avec la France, qui l'oblige à céder Montbéliard, Héricourt et Riquewihr.

11 août 1796 (24 thermidor An IV)

Entrée de Jourdan* à Nuremberg

14 août 1796 (27 termidor An IV)

Paris. Le Directoire fait expulser l'envoyé du pape, l'abbé Piecrachi, qui était porteur du projet d'un bref, favorable à une reconnaissance de la République par les catholiques de France.

16 août 1796 (29 termidor An IV)

Traité de paix signé avec le duc de Wurtemberg, qui cède Montbéliard et certaines possessions en Alsace. Il verse d'importantes indemnités.

17 jaoût 1796 (30 tremidor An IV)

Paris. Le Conventionnel Drouet* , arrêté pour avoir participé aux tractation entre Montagnards et Babouviste, s'évade, probablement grâce à la complicité de Barras*. histoire

18 août 1796 (1er fructidor An IV)

Traité d'alliance de Sainte-Ildefonse avec l'Espagne, portant sur une collaboration militaire et des protections territoriales réciproques.

22 jaoût 1796 (5 fructidor An IV)

Paris. Le Directoire signe un traité de paix avec la margrave de Bade, qui céde les villes de Huningue et de Kehl.

26 août 1796 (9 fructidor An IV)

Transfert de Paris à Vendôme des comploteurs babouvistes.

5 septembre 1796 (19 fructidor An IV)

Bavière. La France et la Bavière signent un armistice histoire

9 septembre 1796 (23 fructidor An IV)

Paris. Echec au camp de Grennelle d'une tentative de soulévement des troupes, depuis quelques jours, Carnot laisse faire afin de justifier la répression qui suit. histoire

9 septembre 1796 (23 fructidor An IV)

Échec d'un soulèvement des partisans de Babeuf* manipulés par des agents provocateurs de la police au camp de Grenelle, ce qui permet leur arrestation.

10 septembre 1796 (24 fructidor An IV)

Paris. Le Directoire met sur pied une Commission militaire pour juger les inculpés du camp de Grenelle. histoire

13 septembre 1796 (27 fructidor An IV)

Paris. La commission militaire chargée de jiger les inculpés du camp de Grenelle commence ses délibérations.

17 septembre 1796 (1er jour complémentaire An IV)

18 septembre 1796 (2ème jour complémentaire An IV)

19 septembre 1796 (3ème jour complémentaire An IV)

20 septembre 1796 (4ème jour complémentaire An IV)

21 septembre 1796 (5ème jour complémentaire An IV)

Mort du général Marceau* au combat d'Altenkirehen

An V

22 septembre 1796 (1er vendémiaire An V)

Paris. Le Directoire répond favorablement à une requête de l'écrivain Restif de la Bretonne, vieux et sans ressources, et prescrit au ministre de l'intétieur de fournir cinq livres de pain par décade

23 septembre 1796 (2 vendémiaire An IV)

Démission de Jourdan* du commandement de l'armée de Sambre-et-Meuse repliée derrière le Rhin

25 octobre 1796 (4 vendémiaire An V)

Paris. Talleyrand* est de retour d'émigration histoire

3 octobre 1796 (12 vendémiaire An V)

Paris. Le Directoire fait expulser de France les enfants d'Orléans ainsi que les ducs de Montpensier et de Beaujolais, qui s'embarquent pour l'Amérique.

4 octobre 1796 (13 vendémiaire An V)

Malgré l'armistice, Bonaparte envahit le duché de Modène, à l'appel des patriotes.

L'espagne déclare la guerre à l'Angleterre.

5 octobre 1796 (14 vendémiaire An V)

Loire-et-Cher. En prévision du procés de Babeuf* et de ses partisans, la Haute Cour de justice s'installe à Vendôme.

10 octobre 1796 (19 vendémiaire An V)

Paris. Trente-trois des inculpés de l'insurrection du camp de Grenelle sont condamnés à mort histoire

12 octobre 1796 (21 vendémiaire An V)

Repli sur le Rhin de l'armée de Rhin-et-Moselle commandée par Moreau.

16 octobre 1796 (25 vendémiaire An V)

Mort de Victor-Amédée III* de Sardaigne à qui succède Charles-Emmanuel IV*

19 octobre 1796 (28 vendémiaire An V)

Saint-Domingue. Coup de force du général Toussaint-Louverture* qui destitue Laveaux* et se proclame général en chef de l'armée de Saint-Domaingue.

Corse. Les troupes françaises reprennent Bastia. L'armée anglaise choisit d'évacuer l'île.

22 octobre 1796 (1er brumaire An V)

Paris Cambacérès*, président des Cinq-Cents histoire

25 octobre 1796 (4 brumaire An V)

Contrôle de l'aministration de la Lombardie par Bonaparte* qui désire en éloignés les fonctionnaires du Directoire.

26 octobre 1796 (5 brumaire An V)

La deuxième armée, celle de Rhin-et-Moselle commandée par Moreau* , repasse le Rhin, les désertions se multiplient.

31 octobre 1796 (10 brumaire An V)

Loi qui interdit, sous peine de grosses anendes, l'achat de marchandises anglaises.

4 novembre 1796 (14 brumaire An V)

Morbihan. Nouvel échec de Georges Cadoudal*

5 novembre 1796 (15 brumaire An V)

Paris. Sur l'avis de Hoche*, qui juge que Villaret de Joyeuse* est un chef timoré, le Directoire confie le commandement de la flotte de l'expédition d'Irlande à Morard de Galles*.

6 novembre 1796 (16 brumaire An V)

Paris. Signe de sa politique de tolérance en matière religieuse, le Conseil des Cinq-Cents abroge l'article 10 du décret du 5 octobre 1795 qui confirmait toutes les lois antérieures contre les prêtres réfractaires.

7 novembre 1796 (17 brumaire An V)

Mort de la tsarine Catherine II à qui succède Paul Ier

15 novembre 1796 (25 brumaire An V)

Début de la bataille d'Arcole et épisode du pont d'Arcole.

17 novembre 1796 (27 brumaire An V)

Victoire de Bonaparte* à Arcole.

30 novembre 1796 (10 frimaire An V)

Paris. Le Directoire supprime les autorisations de résidence exigées des étrangers depuis 1794.

4 décembre 1796 (14 brumaire An V)

Paris. Le Conseil des Anciens convertit en loi la résolution du 6 novembre. 40 église ont déjà été rouvertes à Paris, et ceux qui y officient sont des prêtre réfractaires.

8 décembre 1796 (18 brumaire An V)

Beurnonville signe un armistice avec les Autrichiens.

15 décembre 1796 (25 brumaire An V)

Départ de Brest de 45 bâtiments l'avant-garde de l'expédition d'Irlande sous la direction de Hoche*

17 décembre 1796 (27 nivôse An V)

Brest. La Flotte française en route vers l'Irlande histoire

19 décembre 1796 (29 brumaire An V)

A Paris, les négociations entre Malmesbury*, envoyé de Pitt*, et la France sont rompus en raison des conditions anglaises : restitution des Pays-Bas autrichiens.

23 décembre 1796 (3 nivôse An V)

Tempête séparant Hoche* du reste de l'escadre de l'expédition d'Irlande.

24 décembre 1796 (4 nivôse An V)

Retour en France du gros de l'escadre de l'expédition d'Irlande sur ordre de Grouchy*, commandant par intérim en l'absence de Hoche*

26 décembre 1796 (6 nivôse An V)

Paris. Le Directoire accepte enfin la démission que Kléber* lui a remise à quatre reprises.

27 décembre 1796 (7 nivôse An V)

Champagne. De graves inondations touchent la région à cause des crues de l'Aisne et de la Marne.

29 décembre 1796 (9 nivôse An V)

Arrivée de Hoche* à proximité de l'Irlande. Constatant l'absence du reste de la flotte, il fait demi-tour.

1789 1790 1791 1792 1793-An II 1794-An III 1795-An IV 1796-An V 1797-An VI 1798-An VII 1799-An VIII

Le 9/02/2002