La France découpée en 83 départements

Paris le 26 février

Pour unifier les multiples circonscriptions administratives du royaume, l'Assemblée constituante a décrété de le diviser en départements. La tâche n'a pas été facile. Depuis conq mois, le Comité de constitution a reçu et traité des milliers de pétitions. Les provinces ont demandé que le nouveau découpage ne bouleverse pas trop leurs anciennes limites. Quant aux villes, elles ont rivalisé pour devenir des chefs-lieux. Il est grand temps maintenant de baptiser les départements. Aux noms de provinces, on a préféré ceux de rivières et de montagnes.