La révolte gronde dans le Brabant

Juin 1789 Bruxelles.

C'est un véritable coup d'Etat. Pour s'opposer aux décrets de plus en plus impopulaires que l'impatience réformatrice de Joseph II voulait imposer de force aux Belges, les états avaient usé de leur dernieère arme : le refus de payer l'impôt. Pour toute réponse, le comte Trauttmansdorff, ministre plénipotentiaire autrichien dans les provinces belges, vient d'ordonner la dissolution des états, la suppression du Conseil de Brabant et l'annulation de la joyeuse Entrée, siècles qui garantissait les privilèges de cette province. Frappés de stupeur, les Bruxellois ont assisté sans réagir à l'occupation militaire de leur ville.