Bataille navale pour un convoi de blé

Au large d'Ouessant le 2 juin 1794

Le Vengeur a perdu tous ses mâts et le tiers de son équipage. L'héroïque résistance de l'escadre de l'amiral Villaret de Joyeuse est terminée. En retenant les vaisseaux Anglais, l'escadre a toutefois permis au convoi de blé en provenance d'Amérique de parvenir à bon port. Le sacrifice du capitaine Renaudin et des marins du Vengeur n'a pas été vain. Mais, une fois de plus, la tactique des Français, qui consiste à tirer dans les mâts de l'ennemi, c'est révélée catastrophique. C'est en canonnant au plus près les bâtiments français que Howe s'est assuré la victoire.