L'épuration continue chez les Jacobins

Paris le 14 juillet 1794

Après Tallien et Dubois-Crancé, Robespierre a fait exclure Fouché, du club des Jacobins. Les deux homme s'opposent depuis longtemps. Qui se douterait cependant qu'il sympathisaient en 1789 lors des joyeuses réunions des "Rosati" d'Arras? Mais Fouché était devenu l'âme de l'opposition aux deux comités et, comme tel, l'ennemi politique de l'Incorruptible. Son influence sur les Jacobins faisait de lui un adversaire dangereux pour Robespierre qui a tout mis en oeuvre pour obtenir que cet homme soit exclu du club dont il était président depuis juin. Robespierre ses forfaits, soit la coupable clémence qu'il avait manifestée envers les insurgés de Lyon où il avait été envoyé en mission, il a stigmatisé la scélératesse qu'exprime sa 'triste figure". Terrifiée par ce cri de haine, l'assemblée a jugé prudent d'abandonner Fouché à son sort.