Saint-Domingue bientôt indépendant?

Saint-Domingue le 22 octobre 1798

L'échec de la mission Hédouville est total. Cinq mois après son arrivée à Saint-Domingue, investi des pleins pouvoirs civils et militaires, le général Hédouville a été rembarqué de force par Toussaint-Louverture. Que la France sache à présent que le général noir est le seul maître de l'île! Chargé par le Directoire de limiter l'autorité de Toussaint, ou même de l'abattre, Hédouville a vite découvert que Saint-Domingue n'est pas la Vendée. Mécontent d'avoir été tenu à l'écart des négociations menées par Toussaint lors du retrait des Anglais, Hédouville a tenté d'éliminer les officiers noirs de l'armée de Saint-Domingue. Mais, à la première menace, Toussaint a marché sur le Cap et l'a expulsé. Avant de partir, le commissaire a libéré les généraux mulâtre, peu favorables à l'indépendance, de leur subordination hiérarchique.