Les citoyens doivent se conformer au calendrier révolutionnaire.

Paris le 3 avril 1798

A compter d'aujourd'hui, quartidi 14 germinal an VI jour du hêtre, tout le monde devra respecter le calendier décadaire. Les anciens dimanches ne devront plus être chômés, et les administrations, les tribunaux, les municipalités vaqueront exclusivement le décadi. Les actes notariès, les journaux, les affiches devront impérativement être datés en fonction des nouvelles appelation. L'arrêté du Directoire est destiné à briser les rythmes des pratiques religieuses traditionnelles. C'est ainsi que les autorités locales sont invitées à fixer les jours de marché au poisson selon le nouveau calendrier, en ayant bien soin que cela ne coïncide jamais avec les anciens vendredis.