Les condamnés du 18 fructidor an V arrivent en Guyane

ïle de Guyanne le 21 novembre 1797

Le camp de transit destiné aux banis est entouré de plantations où vivent les colons français depuis 1664. Seize personnes impliquées dans le coup d'Etat royaliste y ont été débarquées de la Vaillante. Pour Pichegru, Barbé de Marbois, Bourdon de l'Oise et leurs compagnons, le calvaire de la traversée a pris fin. L'agent du Directoire, un neveu de Danton, les a confiés aux soeurs de l'hôpital. Malgré l'accueil, il leur est interdit de circuler dans la colonie. Ils seront incarcérés au fort de Sinnamary, où l'ex-Conventionnel Billaud-Varenne purge encore sa peine.