La cour de Charette, "roi de Legé"

Le 22 avril les Bleus ont repris Machecoul; mais ils ont échoué devant Legé, où Charette* s'était replié. C'est donc ce petit bourg qui est devenu le quartier général du chef vendéen. En attendant de nouvelles opération, on y mène joyeuse vie. Les victuailles ne manquent pas car les paysans apportent du bétail en échange de bons payables "à la paix". Quant au vin, il coule à flot: les caves des patriotes qui se sont enfuis étaient fort bien remplies ""Je veux que la joie règne où je suis", aime à dire Charette, dont la bravoure au feu n'a d'égale que l'ardeur dans les plaisirs. Entouré de ses "amazones", le "roi de Legé" ne regrette pas la morne vie qu'il menait avant l'insurrection.