Le "Droits de l'homme" sauve l'honneur de la flotte française

Finistère le 13 janvier 1797

Le Droits de l'homme n'avait plus qu'un seul ennemi à redouter : la tempête qui hélas! a été la plus forte. Après avoir perdu deux mâts de hune et le mât d'artimon, le vaisseau français s'est échoué dans la baie d'Audrierne. Alors que les autres batiments de l'expédition d'Irlande avaient dû renoncer à cause du mauvais temps, le Droits de l'homme venait de soutenir un superbe combat contre trois vaisseaux anglais. Son commandant avait réussi à manoeuvrer en pleine tempête au point de menacer le commodore Pelew d'un abordage. Malgré des avaries, le vaisseau français n"a cessé d'entretenir un feu nourri d'artillerie, forçant les Anglais à fuir, avant que la mer ne s'en mêle.