Talleyrant est de retour d'émigration

Paris le 25 septembre 1796

Comment ignorer le retour de Talleyrand? La discétion n'est pas son fort. Son retour d'émigration, annocé par les journaux parisiens, n'est pas celui d'un émigré honteux. Depuis son départ de New York, ses amis vivent dans l'attente de son arrivée et s'interrogent sur ses projets politiques. Il prétent ne rechercher que la tranquillité, mais qui pourrait le croire? Il s'est brouillé, à son arrivée à Hambourg, avec sa vielle amie Mme de Flahaut; en revanche, il fera trés vite appel aux relations et au génie de l'intrigue de Germaine de Staël, une autre de ses anciennes conquêtes, si toutefois celle-ci parvient à rentrer en France.