Inouï : le pape défend la République

Rome le 5 juillet 1796

"Catholiques français, vous devez vous soumettre aux autorités constituées, c'est-à-dire à la République" Le projet de bref Pastoralis sollicitudo, qui vient d'être élaboré par la Curie romaine, risque de faire sensation s'il est publié. Pour le moment, il ne s'agit encore que d'un texte officieux non d'un document en bonne et due forme, mais son contenu témoigne bel et bien d'un retournement dans l'attitude du Saint père à l'égard de la France. A la suite de l'armistice que lui a accordé Bonaparte, le pape a envoué un émissaire à Paris, l'abbé Pierachi, pour n'égocier la paix avec le Directoire. C'est lui qui s'est vu confier le texte du bref : si les autorités françaises ne déçoivent pas les espérances de la diplomatie pontificale, l'envoyé du Saint père divulguera le document .