L'arrestation manquée du tribun Babeuf

Paris le 26 janvier 1796

On n'arrête pas le "tribun du peuple". Babeuf, le propagateur des idées communistes, a réussi une fois de plus à échapper à la police. Un mandat d'arrêt avait été lancé contre lui, mais l'agent venu l'arrêter à son domicile était seul. Aussi, dàs qu'il parvint dans la rue, Babeuf a appelé le peuple à son secours. Une foule de curieux s'est aussitôt rassemblée autour de lui, et, profitant du  tumulte, Babeuf a pris la fuite au nez et à la barbe du représentant de l'ordre impuissant, pour se réfugier rue Saint-Honoré. Même dans la clandestinité, il entend bien continuer à lutter contre la politique du Directoire.