13 vendéminaire : échec de l'insurrection royaliste contre la Convention

Paris le 13 octobre 1794

Pour la seconde fois en quatre mois, la Convention a vaincu la pression de la rue. Après le peuple laborieux des faubours en prairial, c'est celui des propriétaires des quartiers riches et de la jeunesse mascadine qui s'est mobilisé. Les royaliste, déclarés au déguisés, ont voulu contraindre par la force la Convention à renoncer au contrôle des élections, qui s'annonçaient prometteuses pour qui s'annonçaient prometteuses pour la réaction. Ils ont pu miser sur l'inquiétude de la bourgeoisie parisienne qui craignait toujours un retour au jacobinisme. La Convention ne pouvait donc s'appuyer que sur l'armée pour sauver un régime qu'elle voulait modéré, mais réellement républicain. La République a été sauvée, mais elle devra désormais tenir compte des généraux, sans qui rien ne pourra plus se faire.