Le spectaculaire procès de Le Bon, le bourreau d'Arras

Amiens le 16 octobre 1794

"Vous vouliez donc que je vous désobéisse quand vous aviez mis la Terreur à l'ordre du jour?" Chacun attendait la défense de Le Bon; elle fut peu digne de sa réputation de bourreau. Attentif au débat, il prétendit n'avoir agi que sur ordre. Maître d'Arras pendant la Terreur grâce à la protection de Robespierre, Le Bon a pourtant fait couler le sang avec plaisir non dissimulé. Le Tribunal révolutionnaire était à ses ordres depuis que son beau-frère et ses trois oncles par alliance siègeaient parmi les huges et les jurés. Arrêté en août, Le Bon a tenté d'abord de se poser lui-même en victime de "l'infâme tyran" Robespierre, Mais la ruse était trop grossière et les jurés ne furent pas dupes. La guillotine à tranché ce matin la tête de ce procripteur sans pitié.