Mort du valeureux chouan Boishardy

Côtes-du-Nord le 17 juin 1794

Après une semaine de traque, le chef chouan Boishardy a été tué à Moncontour par des grenadiers républicains. Principe figure de la révolte dans les Côtes-du-Nord, il avait acquis une certaine popularité par sa bravoure et son panache. Curieusement, il avait assez bien accueilli la Révolution dans ses débuts, et ce n'est qu'à partir de la Terreur qu'il avait pris les armes. Après avoir connu de réels succès, il avait vu les défections se multiplier en raison du succès de la politique d'apaisement de Hoche.