La France impose la paix de La Haye

La Haye le 16 mai 1794

La République des Provinces-Unis est reconnue par la République française comme puissance libre et indépendante. Toutefois, cette reconnaissance a été chérement acquise. Les étaits généraux bataves devront prêter main-forte à la France dans la lutte contre l'Autriche. En outre, la Républiques des Provinces-Unies cède la Flandre hollandaise, Maastrich, Venlo et s'engage à payer 100 millions de florins "à titre d'indemnité et dédommagement pour les frais de guerre". Des articles secrets prévoient également que l'entretien de l'armée française d'occupation incombera à La Haye, Telles sont les conditions imposées aux patriotes bataves qui pensaient traiter d'égal à égal avec le Comité de salut public. C'était oublier l'intransigeance de Sieyès qui écrivait: " Il faut que les Bataves fassent à l'avenir autant de bien à la France qu'ils lui ont fait ou voulu faire de mal sous l'influence britannique" Le protectorat français ressemble fort à une occupation déguisée.