Le président du Tribunal en prison

Paris le 20 mars 1794

Le président Martial Herman est en prison. Nommé président du Tribunal révolutionnaire en octobre 1793, au moment où la Terreur à la surveillance des tribunaux civils en octobre dernier, il vient d'être décrété d'accusation et sera jugé comme terrorste. Ce petit homme ne ressemble guère au violent Robespierriste Dumas, qui l'avait remplacé lors du procès des Hébertiste. Calme et sournois, il a toutefois mené tous les grands procès politiques aux côtés de Fouquier-Tinville. Rares sont ceux qui ont pu échapper aux parodies de jugement qu'il cautonnait et qui servaient de prétextes pour envoyer les accusés à la guillotiné