Les Français entrent dans Amsterdam

Amsterdam le 19 janvier 1794

Une campagne d'hiver courte et triomphe s'achève. Les Français de Pichegru sont à Amsterdam. Le strahouder Guillaume V a pris la fuite, et les républicains ont été accueillis en libérateurs par les patriotes bataves. Les troupes ont franchi la Meuse, le Waal et le Lek sur leur eaux gelées. Desservie par ses frontières naturelles, la Hollande n'a pas été conquise, elle s'est livrée. Depuis l'automne, les patriotes avaient multiplié les projets de soulèvement. A Amsterdam, les clubs jacobins et les sociétés de lecture, qui comptent plus de 3 000 membres, avaient lancé des appels à la désobéissance civile et militaire. Le 4 janvier, ils décidaient de former un comité révolutionnaire de dix membres dans l'éventualité d'une prise du pouvoir. Déjà, sous l'impulsion de Schimmelpenninck, ces patriotes se sont emparés des municipalités dans des grandes villes comme Utrecht ou La Haye.