Le scandale des bagnes flottants

Paris le 8 décembre 1794

A la tribune de l'Assemblée, l'abbé Grégoire a demandé des mesures d'humanité en faveur des prêtres détenus à Rochefort. Il s'agit d'ecclésiastiques condamnés à la déportation en Guyane ou en Afrique, et enfermés sur des bateaux qui n'ont jamais quitté la rade en raison du danger de la traversée. Les Anglais exercent en effet leur domination sur les mers. A bord de ces bagnes flottants, l'entassement des détenus a entrainé une terrible mortalité: sur les 830 prêtres environ qui ont été conduits à Rochefort, les deux tiers ont péri.