Retour des Girondins à la Convention

Paris le 8 décembre 1794

L'Offensive modérée gagne du terrain. La droite vient d'obtenir la réintégration des soixante-treize Girondins protestataires exclus de l'Assemblée le 2 juin 1793. Les Dantoniste étaient opposés à cette décision appuyés par Tallien qui affirmait qu"en Révolution, les hommes ne doivent pas regarder derrière eux". Mais la Convention a voté sans débat le retour des exclus. Ce sont finalement soixante-dix-huit députés qui ont été réintégrés. Pour les Thermidoriens, ces Girondin seront un précieux appoint au moment où les Jacobins et les Néo-Hébertistes redressent la tête. Quand aux Montagnards, ils ont fait preuve de bonne volonté en espérant que cette concession écarterait la menace qui pèse sur Barère et ses amis. Merlin de Douai a donc donné l'accord des Comités à l'amnistie. Les Girondins rejoindront-ils la réaction?