Carrier sera jugé  

Paris le 23 novembre 1794

On s'étonnait de savoir ce terroriste, quoique thermidorien, encore en liberté, alors que se déroulait le procès du conmité révolutionnaire de Nantes. L'ancien représentant dans l'Ouest Carrier a enfin été décreté d'accusation, après trois jours d'une inutile plaidoirie. Son principal argument - en le poursuivant, la Convention faisait son propre procès - ne pouvait en effet qu'indisposer ses collègues pressés d'oublier le passé.