Des centaines d'arrestations à Avignon

Avignon le 6 juin 1794

Depuis trois jours, la ville est bouclée, les maisons sont visitées une à une et personne ne peut sortir de chez soi. L'assassinat d'un patriote du quartier du Pontet a servi de prétexte au représentant en mission Maignet pour cette grande chasse aux suspects. Celui-ci a fait confiance à l'intuition révolution révolutionnaire des commissaires pour distinguer "l'homme ami de sa patrie de celui qui médite en secret sa ruine". Six cents personnes ont été arrêtées: des contre-révolutionnaires notoires, mais aussi tous les prêtres, les parents d'émigrés ou de condamnés, et des filles publiques.