Une charrette tout à fait disparate

Paris le 13 avril 1794

Etrange amalgame. Les accusés ne se connaissaient pas, étaient parfois des adversaires politiques, mais ils se sont tous retrouvés sur la même charrette, accusés d'avoir voulu écraser la Convention et rétablir la monarchie. Le jugement a été rendu sans preuves ni témoins, sous la présidence du redouté Robespierriste Dumas. C'est ainsi qu'on été exécutés ensemble Lucile Desmoulins, coupable d'avoir tenté de sauver son marie, le procureur de la Commune, Chaumette, qu'on accusait d'hébertisme, l'évêque de Paris, Gobel, qui avait abjuré sa religion, le royaliste Dillon, l'exécuteur des royalistes de Lyon Lapallus, l'Hébertiste Grammont et le Dantoniste Simond. Paris commence à trembler. Quelle est donc cette terrible "justice"?