La Nation se met à l'heure du salpêtre

Paris le 19 février 1794

Les nécessité de la défense nationale commandent. Là où l'Ancien Régime aurait demandé trois ans, trois décades suffirons à la République. Un mois, c'est en effet le délai consenti au aspirants armuriers pour apprendre à fabriquer des poudres et du salpêtre. L'idée vient de Barère, qui l'a exposée et fait adopter le 2 février par ses collègues du Comité de salut public. Dès aujourd'hui, un millier de citoyens robustes, canonniers ou gardes nationaux venus de tous les coins de France, suivront des cours accélérés dispensés par les plus grands chimistes.