Jacques Roux se suicide en prison

Paris le 10 février 1794

Le "curé rouge" a préféré la mort à l'humiliation d'un procès perdu d'avance. Arrêté le 5 septembre, Jacques Roux devait être jugé par le tribunal de police correctionnelle de Paris. Mais, après cinq mois de procédure, celui-ci s'est déclaré incompétent et l'a renvoyé devant le Tribunal révolutionnaire. Pour se soustraire à la guillotine, Jacques Roux s'est donné cinq coups de poignard dans la poitrine. N'étant parvenu qu'à se blesser grièvement, il n'a pas tardé à recommencer. La seconde tentative a mieux réussi: il s'est perforé le poumon et a succombé dans la journée.