Les Mayençais sont-il en faïence?

Maine-et-Loire le 19 septembre 1793

"Soldats de Mayence, soldats de faïance" C'est peut-être aller un peu vite en besogne, mais la fierté des Vendéens est à la mesure de la terreur que leur inspiraient les "Mayençais" Ceux-ci sont en effet considérés comme les mailleurs éléments des armées républicaines. Ayant capitulé à Mayence après une résistance farouche qui leur a valu tous les honneurs de la guerre, ces soldats d'élite ont été envoyés en Vendée pour y combattre l'armée catholique et royale. Or, c'est leur avant-garde, commandée par Kléber, que les Blancs sont parvenus à repousser à Torfou. Mais l'ardeur des Vendéens n'explique pas seule l'issue de la bataille. Le corps d'armée de Kléber s'est retrouvé terriblement isolé en raison du manque de coordination entre les chefs républicains. Cependant, les "Mayençais" restent plus redoutables que ne le supposent les Vendéens. Leur retraite s'est opérée en bon ordre.