Vente aux enchères des meubles du château de Versailles

Versailles le 25 août 1793

Il est dix heures ce dimanche matin, et il y a déjà foule au château. C'est la première vente aux enchères du mobilier de "la ci-devant liste ci-ville" : meubles et objets précieux ayant appartenu à Louis XVI et Marie-Antoinette vont être dispersés sous le marteau des commissaires-priseurs. Les plus remarquables sont déjà déposés au Muséum. Les autres ont été publiée dans la presse locale et érangère. Cette publicité a attiré de nombreux lords anglais, des princes russes ou polonais, ainsi que les représentants des cours européenes: Il a été stipulé que les meubles "peuvent être transportés à l'étranger en exemption de tous droits". Parmi les curieux, on remarque aussi des ci-devant nobles qui n'ont pas émigré mais ont démocratisé leur nom, d'anciens fournisseurs de la Couronne et de nombreux spéculateur.