Lyon défie la Convention

Lyon le 16 juillet 1793

Voici un mois et demi que la capitale des Gaules tient tête à Paris. La contre-révolution y fait des progrès étonnants et veut épurer la ville de tous les républicains convaincus. C'est ainsi que Chalier a été guillotiné aujourd'hui. La Convention avait pourtant ordonné qu'on protège ce meneur jacobin extémiste qui avait présidé un tribunal d'exception chargé de juger les émigrés et les prêtres royalistes. Elle avait même envoyé à cette fin un émissaire du nom de Buonarroti, porteur d'un décret officiel. Mais ce dernier a été jeté en prison sur ordre de la municipalité. L'exécution de Chalier a été spectaculaire. Le boureau, débutant, avait mal suspendu le couperet de la guillotine. Après trois essais manqués, il a dû finir de trancher la tête du condamné au couteau. Les autorités Lyonnaises, qui voulaient faire de cette mise à mort un exemple, n'ont en fait réussi qu'à faire de Chalier un martyr.