A Lyon, les Girondins emportent la mairie contre Chalier

Paris 18 février 1793

Une seule chose est sûr. Nivière-Chol, le maire girondin réélu aujourd'hui, a battu les Jacobins. Mais il est bien difficile de savoir qui, des Girondins ou des contre-révolutionnaires, a réellement remporté la bataille électorale. Dans cette ville, le parti girondin regroupe, outre des républicains timides et des royaliste amis de l'ordre, de nombreux provocateurs contre-révolutionnaire don't le seul souci est d'abattre le parti jacobin. Pour aggraver encore la confusion, Nivière-Chol a contre lui la majorité de la municipalité, acquise aux jacobins et à leur chef, Chalier. Ce Piémontais exalté, révolutionnaire mustique au verbe haut, n'a de cesse d'avoir nettoyé Lyon des contre-révolutionnaires. Mais les visites domiciliaires ordonnées à sa demande par la municipalité ont irrité la population.