L'Angleterre rompt avec la France

Londres 24 janvier 1793

"Vous disposez de huit jours pour quitter l'Angleterre" C'est ainsi que Chauvelin, le représentant du gouvernement français à Londres, s'est vu signifier aujourd'hui son renvoi. Les Anglais ont en effet été horrifiés par la nouvelle de l'exécution de Louis XVI. En décembre déjà, à la Chambre des Communes, deux députés avaient demandé que le gouvernement anglais intervienne auprès de la Convention pour empêcher que le roi de France soit guillotiné. Mais l'indignation soulevée par la mort du monarque n'explique pas à elle seule l'expulsion de Chauvelin. William Pitt, le chef du ministère anglais, a expliqué devant la Chambre des lords que l'envoyé français était dangereux parce qu'il risquait de propager les idées révolutionnaires. En fait, l'Angleterre saisit au vol ce prétexte afin de pouvoir rompre ses relations diplomatiques avec la France, car désormais elle veut la guerre.