Saint-Just exige l'exécution du roi sans jugement

Paris le 13 novembre 1792

Saint-Just s'est enfin jeté à l'eau. Il a choisi de faire sa première intervention devant la Convention dans le cadre d'un débat particulièrement sensible : l'avenir du roi. Il a commencé son discours d'une voix presque voilée. Mais son ton s'est très vite affermi : "Pour moi, je ne vois point de milieu, cet homme doit régner ou mourir" L'intransigeance du jeune député à l'égard de Louis XVI est glaciale. Il a renvoyé dos à dos les partisans de l'inviolabilité du roi et ceux qui veulent le juger en simple citoyen. Ces deux positions lui semblent également fausses. Même si, comme il l'affirmait dans l'Esprit de la Révolution, le roi est peut-être plus incapable que coupable.