La République est proclamée

Paris le 22 septembre 1792

L'an I de la République française commance. C'est aujourd'hui que le mot République, proposé par Billaud-Varenne, a été adopté par les députés. Lais c'est hier que, sur la proposition de Collot d'Herbois, l'Assemblée a décrété à l'unanimité l'abolition de la royauté, consacrant ainsi en droit ce que les événements avaient déjà établi. Des cris enthousiaste de "Vive la nation!" s'élevaient des tribunes. " Les rois sont dans l'ordre moral physique", a déclaré Grégoire, concluant : "L'histoire des rois est le martyrologue des nation!" Mais il n'était point besoin de cette proclamation pour convaincre les Conventionnels. Ces 749 élus sont des républicains dans l'âme. Les aristocrates et les Feuillants ont été écartés ou emprisonnés. Partout les démocrates se sont imposés et les électeurs se sont prononcés en faveur de la journée du 10 Août. Moins de cent députés de la Constituante ont été réélus, don't Grégoire, Robesspierre et Barère. Prés de deux cents siègeraient déjà à la législative, principalement des Girondins comme Brissot, Condorcet et Carra. Mais dans l'ensemble, la plupart des députés sont des hommes nouveaux, des bourgeois de province, souvent des juriste, qui s'apprêtent à prendre de lourdes responsabilités: rédiger une Constitution et exercer le pouvoir jusqu'à ce que le nouveau régime soit consacré par la loi.