Egalité des enfants devant l'héritage

France le 5 avril 1791

Les cadets des familles roturières peuvent relever la tête : ils sont désormais les égaux de leurs aînés devant l'héritage paternel. Ainsi en a décidé l'Assemblée constituante qui compte d'ailleurs en son sein plus de cadets que d'ainés! Le droit d'aînesse, d'origine féodale, avait fini par s'étendre, au fil des siècles, à toutes les catégories sociales. Non seulement l'aîné prélevait, avant tout partage, une part importante de la succession appelée préciput, mais il avait encore droit a la moitié des biens restants. Ce droit à la moitié des biens restants. ce droit, qui tendait à conserver les patrioines pour en éviter le morcellement, a toujours existé la discorde dans les familles. Il condamnait en général les plus jeunes au célibat et à une vie difficile. Combien de fille ont ainsi été contraintes à rester dans les ordres, faute d'une dot pour trouver un époux!