Destruction de la forteresse de Vincennes

Paris le 28 février 1791

Des gardes nationaux commandés par Santerre d'étaient portés en masse vers le donjon de Vincennes avec la ferme intention de détruire cette forteresse, symbole de l'arbitraire royal au même titre que la Bastille, dès qu'il avait été prévenu de cette marche, La Fayette avait précipitamment réuni plusieurs bataillons, avait enfourché son cheval, puis s'était rué à Vincennes. Il y avait fait brutalement charger les émeutiers. Plusieurs d'entre eux furent arrêtés!