CHAZAL Jean Pierre

 

Né à Pont-Saint-Esprit (Gard) le 1er mars 1766, mort à Bruxelles le 23 mars 1840. Avocat à Toulouse, il fut élu député du Gard à la Convention et vota la mort du roi. Envoyé en mission dans le Massif Central, on raconte qu'il fit libérer tout les suspects emprisonnés par les Montagnards. Il fut un des complices de Bonaparte lors du coup d'Etat du 18 brumainre et sauvegarda la légalité de la séance historique en occupant le fauteil présidentiel laissé vide un moment par Lucien Bonaparte. Sous l'Empire, il occupa plusieurs préfectures et fut créé  baron le 13 août 1810. Nommé préfet du Finistère lors des Cent-Jours. Exilé en 1816, d'abord à Genève, il mourut finalement à Bruxelles.

© Les convotionels régicides