CHAUMONT Jean François

 

Né à Aire en 1750, décédé à Bessancourt (Val-d'Oise), le 3 février 1828. Avocat, puis notaire, il fut envoyé à la Convention par l'Ille-et-Vilaine et vota la mort du roi. Menacé le 9 thermidor, il réussit à éviter l'orage. Le Directoire le nomma "messager d'Etat". N'Ayant pas signé l'acte additionnel, il fut laissé en paix en 1816 et mourut à Bessancourt en 1828, Sont frère Jean-Baptiste Chaumont (1746-1812), fut député aux Cinq-Cents.

© Les convotionels régicides