CHAUDRON-ROUSSEAU Guillaume

 

Né et décédé à Bourbonne (Haute-Marne) le 12 février 1752 - 6 mai 1816. Agriculteur, il embrassa le parti révolutionnaire et après avoir siégé à la Législative, il fut réélu à la Convention par la Haute-Marne. Il y vota la mort du roi. Envoyé en mission dans le Sud-Ouest, il organisa à Toulouse des bataillons composés d'enfants de 8 à 16 ans destinés à être envoyés au front. Il combattit férocement les Girondins. A Perpignan, il préconisa, pour en finir avec les royalistes, d'incendier et de raser toutes les forêts dans lesquelles ils trouvaient refuge. Par un de ces caprices dont l'histoire a le secret, Chaaudron-Rousseau devait être nommé, en 1797, inspecteur des forêts de la Haute-Marne, poste qu'il conserva sous l'Empire. Malade, il échappa à la loi sur les régicides et mourut peu après.

© Les convotionels régicides