CHATEAUNEUF-RANDON Alexandre Paul Guérin du Tournal

marquis de Joyeuse, comte de

 

Né à Tarbes le 18 octobre 1757, décédé à Epervans (Saône-et-Loire) le 22 octobre 1827. Issu d'une des plus vieilles familles du Gévaudan (sa filiation remonte à Guillaume de Châteauneuf, vivant en 1060). Millitaire de carrière, il fut élu à la Convention par la Lozère et siégeant à gauche, il se fit remarquer par son zèle anti-religieux. lors du procès de louis XVI, il vota la mort.. Envoyé en mission dans le Sud-Ouest, il fit raser Saint-Flour, protégea les prévericateurs et ne dut qu'a son éloignement de Paris d'échapper au sort des Robespierristes lors du 9 thermidor. Promu général de division, il fut nommé commandant de Mayenne. Destitué par Jourdan, il fut remis en activité par Bernadotte et nommé commandant d'armés à Brest. En 1801, il abtint le poste de préfet des Alpes-Maritimes, mais fut révoqué l'année suivante. Il fut emprisonné à Sainte-Pelagie de 1812 à 1817, ce qui lui évita l'exil des régicides. Dès 1814, il avait repris son titre de marquis. Il mourut dans le mépris général.

© Les convotionels régicides