CHATEAUBRIAND Armand ( de )

Né à Saint-Malo, le 15 mars 1768, fusillé à Paris le 31 mars 1809. Cousin de l'illustre écrivain, Armand de Chateaubriand émigre et se joint à l'armée des princes. Au licenciment des troupes de Condé, il passe en Bretagne et fait de fréquents voyages entre Jersey et la côt bretonne, servant d'agent de liaison entre Londres et les royalistes de l'intérieur. On ne compte pas moins de vingt-cinq voyages de septembre 1794 à août 1797. Lors du traité d'Amiens, il ne figure pas sur la liste d'amnistie et le gouvernement français obtient des Anglais son expulsion de Jersey pour Londres où il végète. Revenu dans l'île à la réouverture des hostilités, il débarque, le 1er octobre 1808, à Saint-Cast, pour recueillir des informations sur l'esprit public à Paris. Il confie cette tâche à son ami Boisé-Lucas et attent à Saint-Cast. Il est pris au moment où il rembarque pour Jersey. On trouve sur lui la correspondance des princes, il est condamné à mort, malgré les supplique de François-René de Chateaubrian adressées à l'Empereur et à Fouché, et fusillé dans la plaine de Grenelle.

® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

03/04/2002

accueil