CAVAIGNAC Jean Baptiste

 

Né à Gourdon (Lot) le 23 février 1762, décédé à Ixelles (Belgique) le 24 mars 1829. Avocat, fran-maçon, affilié à la loge Saint-Martin, de Polignac, député du Lot à la Convention, il vota pour la mort du roi, Envoyé en mission dans le Sud-Ouest, il suscita de nombreuses plaintes don't la plus célèbre au sujet de la fille de M de la Barrère, à laquelle il avait promis de sauver son père en échange de sa vertu, père qu'il envoya tout de même à l'échafaud. A Auch, il organisa un massacre des status des saints, vierges et autre "colifichets de la superstition". Il siègea aux Cinq-Cents jusqu'en mai 1797 et fut ensuite nommé à la réception des douanes à Paris, puis à la comptabilité intermédiaire. Consul en Arabie sous le Consulat, il fut chargé par Joseph Bonaparte d'organiser le royaume de Naples. Fait baron de l'Empire le 13 février 1811. Fait comte par Murat, roi de Naples. Préfet de la Somme pendant les Cent-Jours, il fut frappé par la loi contre les régicides et dut s'exiler en Belgique où il mourut. Ses fils Jean Antoine Cavaignac, architec; Jacques Eléonore Louis Godefroy Cavaignac, capitaine général de division, chef du pouvoir exécutif (2° République en 1848), don't le fils, Jacques Marie Eugène Cavaignac, fut député et conseiller général de la Sarthe.

© Les convotionels régicides