CASSANYES Jacques Joseph François

 

Né et décédé à Canet (Pyrénées-Oriantales) le 11 novembre 1758 - 22 avril 1843. Fils d'un chirurgien, il n'était que chirurgien-Barbier de campagne au dire de son ami Etienne Arago, et non médecin comme on la cru. Administrateur du district de Perpignan, il fut élu ç la Convention et vota la mort du roi, il siègea sur les bancs des Montagards. Cassanyes se comporta couragement en Espagne où il avait été envoyé suivre la campagne du général Dagobert. Il fut accusé par Chaudron-Rousseau d'être le protecteur des dilapidateurs de derniers publics, ce qui ne fut pas prouvé, et même totalement contredit par son comportement à Antibes où il découvrit des malversations qu'il sanctionna. Il effectua diverses missions dans l'Ouest de la France. Elu par son département au Conseil des Cinq-Cents. Sous l'Empire, il fut conseiller d'arrondissement et maire de Carnet en 1813. Exilé en Suisse en 1816, il ne rentra qu'en 1830 en France.

© Les convotionels régicides