CARTEAUX Jean François 1751 1813

 

Jean-François Carteaux est né en Franche-Comté, à
Gouhenans le 31 janvier 1751 et mort à Paris le 12 avril 1813.

Ce général sans-culotte fut aussi peintre du roi. Louis XVI lui décerna la croix de Saint-Louis le 15 juillet 1792, moins d'un moins avant sa destitution.
Carteaux signa en 1791 un portrait de Louis XVI, en roi constitutionel, à cheval. Ce portrait est à Versailles.
La plupart des commentateurs de son époque pensent que Carteaux était un peintre devenu militaire, comme Doppet était d'abord médecin. Mais Carteaux, commença comme enfant de troupe en 1759 au dragons de Thianges
( le régiment de son père, qui y fut maréchal des logis) et resta dans l'infanterie et les dragons jusqu'en 1777.
Le 14 juillet 1789, il est aide de camp de La Fayette le 16 juillet 1789, il devient rapidement Lieutenant colonel.
Le 15 mai 1793, il est nommé adjudant général, chef de brigade employé à l'armée des Alpes. Général de brigade, il écrase les insurgés de Provence à Orange, le 25 juillet. Général de division, il entre dans Marseille le 25 août.

La Convention décide alors qu'il a bien mérité de la Patrie et le charge de la lutte contre Toulon. C'est là que Bonaparte se heurte à lui avant d'en obtenir une complète liberté. Carteaux n'aura pas le mérite de la prise de Toulon, car il est remplacé par Dugommier.

Arrêté en décembre 1793, il fut réintégré à l'armée des Côtes de Cherbourg en novembre 1794. Il joua un rôle épisodique dans la répression du 13 Vendémiaire. Il fut nommé sous le Consulat administrateur de la Loterie nationale, puis commandant de la Principauté de Piombino.

Napoléon parlera à Sainte Hélène de son "inconcevable ignorance ".