CAMUS Armand Gaston

 

Né à Paris le 2 avril 1740, mort à Montmorency le 2 novembre 1804. Jurisconsulte, érudit et homme politique français né à Paris, décédé à Paris en 1804. Janséniste, avocat du clergé au parlement de Paris, il abandonna le barreau pour se livrer à des études de sciences naturelles (traduction et commentaire de l'histoire des animaux d'Aristote, 1783). Député du Tiers Etat au Etat généraux en 1789, il fut chargé par l'assemblée nationale constituante de l'organisation et la direction des Archives nationale. Député sous la Convention, il fit partie de la commission chargée d'enquêter sur la conduite de Dumouriez en 1793; celui-ci l'arrêta, le livra aux Autrichiens qui en décembre 1795 l'échangèrent contre la fille de Louis XVI (Madame Royale). Membre et président du Conseil des Cinq-Cents jusqu'en 1797, il s'opposa au consulat à vie.