CALON Etienne Nicolas (de)

 

Né à Grandvilliers (Oise) le 3 novembre 1726, mort à Paris le 4 juin 1807. Militaire de carrière, ingénieur-géographe, il servit en Allemagne et à Saint-Domingue. Nommé chevalier de Saint-Louis en 1778. Elu par l'Oise à la Législative, puis à la Convention. Le 10 août, il trompa Louis XVI en lui promettant le secours de la Garde nationale pour le délivrer. Peu après il fit don de sa croix de Saint-Louis en faveur des citoyens massacrés lors de cette journée. Au procès de Louis XVI, il vota la mort du roi. Promu général de brigade en septembre 1793, Calon réorganisa le corps des ingénieurs-photographes. Il ne prit sa retraite qu'en 1801

© Les convotionels régicides